RSS

Les motivations et les freins de l'adolescent / Jeudis de la prévention


L’association Pélican Préventions à Chambéry et la Mutualité française Rhône-Alpes ont réuni le jeudi 31 janvier 2013 dans le cadre des jeudis de la prévention, un groupe d’information et d’échanges entre professionnels des éducateurs de centres sociaux, des assistances sociales, une référente santé de la Mission Locale, des infirmières (établissements scolaires, universités…), etc. pour réfléchir et échanger sur la personnalité et le comportement des adolescents vis-à-vis de leurs proches et aussi vis-à-vis de l’environnement extérieur : quels sont les leviers qui animent cette période de l’adolescence ? Qu’est-ce qui les motive ? Qu’est-ce qui les freine ? Quelles sont les conditions relationnelles et contextuelles qui seraient propices ou au contraire qui peuvent freiner leurs comportements ?

Cette rencontre est introduite par Virginie Dénarié, responsable de projets en prévention et promotion de la Santé de la Mutualité française Rhône-Alpes puis animée par Denis Manigan, responsable de la prévention de l’association Pélican Préventions toujours très attentif et très à l’écoute de ses participants. 

Denis Manigan ouvre les échanges en s’interrogeant sur le statut de l’adolescent : une question se pose sur le comportement des adolescents : les adolescents d’hier ne sont plus les adolescents d’aujourd’hui.

Malgré l’évolution technologique et les outils actuels à la disposition des adolescents (portable, etc.), le comportement de l’adolescent n’évolue pas : ses interrogations ne changent pas, elles demeurent les mêmes. Les adolescents n’ont pas de repère dans ce monde en évolution perpétuelle. Ce qui évolue, en revanche, c’est le regard que les jeunes ont sur leurs parents et inversement le regard que l’adulte porte sur son adolescent. 

 

Le malaise de l’adolescent

L’adolescent exprime un déséquilibre entre l’envie d’affection et l’envie de grandir, il déclenche un sentiment qu’il ne maîtrise pas. Il se pose beaucoup de questions sur la mutation de l’âge enfant à l’âge adulte. Il est souvent mal dans sa peau, il peut vivre  avec un mal être omniprésent, le moindre souci peut vite prendre une grande ampleur et se terminer par un drame.

 

L’adolescent et ses parents

Face à l’instabilité de leur adolescent, les parents se sentent impuissants : ils doivent à la fois être sécurisant (l’adolescent a besoin d’eux) et en même temps, laisser suffisamment de liberté et de recul pour ne pas « étouffer leur enfant », un sentiment d’abandon et à la fois un sentiment d’oppression se mêlent.

 

L’adolescent et ses pairs, leader ou bouc émissaire ?

L’adolescent cherche à exister à travers un groupe de pairs, une identification commune (un code vestimentaire par exemple). Il éprouve un sentiment d’appartenance. Il cherche sa place au sein du groupe et en même temps il cherche à s’effacer pour se protéger. L’adolescent doit se conformer à la décision du groupe qui crée une loi en son sein. 

Les leviers

Comment faire sortir un adolescent de son rôle au sein du groupe ? En affirmant son désaccord par exemple, mais ce n’est pas si simple pour un adolescent, il craint de ne plus être accepté par ses pairs.

La rencontre sexuée peut être un levier pour sortir du groupe.

Tous ces constats ont été évoqués à travers les échanges entre les professionnels présents qui n’ont pas hésité à partager leurs difficultés avec les adolescents qu’ils côtoient au quotidien ou régulièrement. Ils ont également mis en avant les leviers rencontrés, sur lesquels il est possible d’agir.

La prochaine rencontre du mois de mars portera sur les comportements exceptionnels (suicide, fugue..).

Présentation des jeudis de la prévention

Les jeudis de la prévention sont des groupes d’information et d’échanges animés par Denis Manigan (responsable de la prévention de l’association Pélican Préventions) et Virginie Dénarié (responsable de projets en prévention et promotion de la Santé de la Mutualité française Rhône-Alpes). Ils ont lieu régulièrement à Chambéry, et plus récemment Albertville et Saint Jean de Maurienne.

Ils permettent de réunir autour d’un temps prédéfini des acteurs de la prévention et du soin (éducation nationale, collectivités territoriales, MLJ, FJT, médecin du travail…) en tant que témoins privilégiés. C’est l’occasion aussi pour les acteurs de mutualiser leurs connaissances et leurs savoirs.

Chaque séance se déroule en 3 temps :

- un recueil des observations des participants, invités à prendre librement la parole pour évoquer les situations qu’ils peuvent rencontrer dans leur quotidien,

-  un temps de décryptage pour réfléchir sur les caractéristiques des comportements et faire le point sur ce qui existe au niveau de la prévention et du soin,  

-  et un temps de définition d’axes possibles de travail sur ce qu’on peut faire autour du thème défini.

Contenus contextuels

LA PREVENTION SOLAIRE - SPOT RADIO

UNE MUTUELLE, C'EST UTILE

LA DIFFERENCIATION MUTUALISTE - SPOT RADIO

LA PRÉVENTION ET LA PROMOTION DE LA SANTÉ

AGIR EN AMONT DES SOINS

CHAT EXPERTS PRIORITE SANTE MUTUALISTE

LA FORMATION DES ELUS MUTUALISTES

LES DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES

LES SERVICES DE SOINS ET D'ACCOMPAGNEMENT MUTUALISTES

EMPLOI & CARRIERE

Contenus transverses

Trouver

DECOUVREZ LES FILMS DE LA MUTUALITE FRANCAISE RHONE-ALPES

CONVENTIONNEMENT

Rencontres santé

Le site de la Mutualité Française | Plan du site | Mentions Légales